picto-alimentatio-4-cles-de-vie

POST N° 1  / La Méthode des 4 Profils® / 21 décembre 2016

« COMMENT VOUS NOURRIR LORSQUE VOUS ETES MALADE L’HIVER ? »

sans-titre-28

Mes chers lecteurs,

L’ouverture de ce blog arrive au cœur de l’hiver et ses traditionnels « bobos » qui affligent de nombreuses personnes durant ces mois glacés…

A quelques jours des fêtes de fin d’année, je suis heureuse de vous offrir mon premier cadeau pour vous aider à passer cette période en super forme :

LA DIETE SPECIAL HIVER 

C’est bien de nourriture dont je vais vous parler aujourd’hui, le soutien des plantes et compléments alimentaires seront abordés dans d’autres articles.

En effet, en cas de grippe, gastro mais aussi de pathologies ORL (rhume, rhinopharyngite, sinusite, angine, otite…), le premier réflexe à avoir, en plus d’un accompagnement thérapeutique, est d’adopter une alimentation spécifique. C’est la condition indispensable à une guérison plus rapide.

Vous souvenez-vous de cette maxime d’Hippocrate que j’ai citée et développée dans mon livre

« Mon Coach Naturo » ?

« Que ton aliment sois ton médicament et que ton médicament soit ton aliment »

Hippocrate avait et a toujours raison ! Alors que cela peut-il donner concrètement dans votre assiette ?

Pour le savoir, je vous invite à lire la suite de cet article…

Que se passe-t-il lorsque vous êtes malade ?

Votre corps n’est pas dans son état normal : il subit d’une part l’agression de divers microbes (virus, bactéries…) et d’autre part, il met en place une « cellule de crise » pour assurer sa défense.

Sollicitation des cellules immunitaires, mobilisation importante du foie pour filtrer les toxines et produire protéines anti-inflammatoires, débit lymphatique accéléré pour neutraliser les agents pathogènes…

Pourtant, malgré ses efforts, votre corps tout entier et son système immunitaire son affaiblis…votre métabolisme est ralenti (vous avez moins faim lorsque vous êtes malade), vos muqueuses sont enflammées et la production de mucus qui en découle n’arrange rien.

Heureusement, vous pouvez aider votre précieux corps en lui épargnant une chose : la surcharge alimentaire !

Car surcharge = encrassement = toxines = affaiblissement de l’organisme = pathologies.

Maintenant que vous connaissez la clé d’un rétablissement plus rapide, voyons à quoi ressemble votre meilleure amie en cas de pathologie de l’hiver…

 VOTRE DIETE SPECIAL HIVER en 4 POINTS

  1. La base: une assiette hypotoxique

Les aliments qui aident votre corps dans son processus de guérison sont principalement :

les crudités

les légumes cuits

Ils vous apportent les vitamines, les minéraux, les enzymes, les antioxydants indispensables pour produire de l’énergie et faire fonctionner au mieux tous vos organes.

Vous pouvez compléter ces aliments avec un peu de protéines de qualité: poisson blanc, œufs coque, viande blanche (bio de préférence), tofu, tempeh.

Les aliments à mettre de côté le temps de l’épisode de maladie sont :

les produits laitiers : ils favoriseraient l’inflammation des muqueuses et la surproduction de mucus. Il suffit d’ailleurs de les supprimer en cas de pathologies ORL récidivantes chez l’enfant ou l’adulte pour voir une nette amélioration (voire une disparition) des symptômes. Les seuls produits laitiers bénéfiques sont ceux qui sont lacto-fermentés (kéfir, lait Ribot…).

TOUS les sucres : rapides ou lents peu importe. Les microbes en général se nourrissent de sucre, l’éliminer c’est les priver de nourriture. Simple et efficace ! Mettez donc de côté pour un temps les céréales, le pain, les gâteaux, les fruits secs, les fruits très sucrés, le sucre, les jus de fruits (sauf le citron et les oranges hors des repas).

les aliments industriels : plat préparés, viennoiseries, sodas, desserts et tout ce qui contient des adjuvants artificiels (colorants, arômes, exhausteurs de goût…)

  1. Consommez des boosters de défenses naturelles

Avec les aliments suivants, vous augmentez les performances de vos défenses naturelles :

épices de cuisine : cannelle, girofle, thym, sarriette, gingembre…

citron : un citron pressé avec de l’eau chaude toutes les 2 heures fera des merveilles

jus de grenade, jus de myrtille, jus de canneberge… ces jus gorgés d’antioxydants 

  1. Intégrez des équilibrants du microbiote intestinal

Dans votre intestin se loge le secret de votre santé ! Et c’est votre flore intestinale qui assure ce beau premier rôle…à condition qu’elle soit équilibrée, dans un habitat sain. En plus des aliments hypotoxiques, adoptez ceux qui renforcent votre microbiote :

– le vinaigre de cidre non pasteurisé: 2 cuillères à soupe dans un verre d’eau chaude avec du miel, toutes les 2 heures pour récupérer la forme au plus vite!

– le kéfir (lait lacto-fermenté): un super-aliment utilisé dans le monde entier pour rééquilibrer la flore intestinale.

– les cornichons, la moutarde et les olives noires : tous des probiotiques naturels

– le germe de blé, la levure de bière

– le miso (pâte de soja lacto-fermentée à utiliser pour les sauces et les soupes) 

  1. Drainez, drainez, drainez !

Avec de l’eau tout simplement. 1,5 L à 2 L minimum par jour, jusqu’à la guérison, en plus des autres boissons.

C’est le seul aliment qui ne nécessite pas de digestion et qui rince le corps de ses déchets.

L’eau travaille en étroite collaboration avec le système lymphatique pour drainer et évacuer les agents pathogènes.

Préférez de l’eau filtrée (carafe Brita) ou de l’eau faiblement minéralisée (Volvic, Evian, Mont Roucous, Montcalm, Rosée de la Reine)

Et le petit + qui fait la différence :

Dès que votre corps vous le permet de nouveau, maintenez une activité physique durant votre épisode de maladie !

En respectant votre niveau d’énergie bien sûr, en modifiant la cadence et l’intensité de l’effort. Le sport est à lui seul un excellent remède, puisqu’il active l’élimination des déchets par tous les émonctoires simultanément !

Je vous conseille cette diète spécial hiver en accompagnement d’autres soutiens thérapeutiques (plantes ou médicaments si nécessaire). Dans tous les cas, ne la poursuivez pas au-delà de 3 jours et informez-en votre médecin si vous êtes amenés à consulter lors de cet épisode de maladie.

post-1-cdv-1-comment-vous-nourrir-lorsque-vous-etes-malades-lhiver

accueil-coaching-naturo-visageLE CONSEIL DE NATACHA …

Et si vous n’êtes pas malade ? Vous pourrez savourer plus longtemps votre pleine santé en adoptant la DIETE SPECIAL HIVER en prévention!

A raison d’un repas par semaine (par exemple le dimanche soir), offrez à votre corps ce bouillon détoxifiant et régénérant, à consommer à volonté !

Vous vous sentirez plus léger dès le lendemain, avec un gain d’énergie que vous pourrez apprécier durant plusieurs jours.

A bientôt pour de nouveaux posts et prenez soin de vous !